Calanques, grimpe grandes voies et initiation au terrain d'aventure

May 2, 2016

Le froid et la neige font de la résistance dans les Alpes, le Mistral domine en Provence et nous garantit un beau soleil sur la grande bleu. 

Le massif des Calanques que l'on ne présente plus offre une multitude de voies, d'arêtes qui permettent de prendre confiance face au vide, de se familiariser à la confection de relais ou à la pose de coinceurs.

 

Voilà les voies que nous avons pu grimper en cette fin avril :

 

  • Les Goudes :

     

    Rocher des Goudes par l'arête du Sémaphore

Arête de la cordée au rocher St Michel,

Une journée commence tranquillement sur la paisible arête du sémaphore. Elle permet de voir l'assurage en mouvement, la pose de friends. Nous avons enchainé ensuite par l'ar^te d ela cordée voie incontournable dan ce niveau, entièrement équipée, pendant toue l'escalade on a une vue exeptionelle sur le Rocher des Goude et les Lames.

Matos :

Corde à simple 60 m,

3 grandes sangles

friends : 4 de petits à moyens

quelques cablés,

8 dégaines, dont 2 rallongeables

 

  • Luminy : 

     

    Aiguille de Sugiton, arête du Vallon. L'arête Nord Est récemment ré équipée de bon scellements entre lesquels on peut s'amuser à poser des coinceurs dans des fissures régulières.

Un rappel permet de redescendre et pourquoi pas d’enchaîner sur une autre voie ou de la couenne à l'abri côtier.  

 

Matos :

rappel 2 x 50 m,

3 grandes sangles

friends : 4 de petits à moyens

quelques cablés,

8 dégaines, dont 2 rallongeables

 

  • La Gardiole :

     L'arête de l'Eissadon, une grande classique dans la partie la plus sauvage et la plus spectaculaire des Calanques. La marche pour rejoindre la Calanque de de l'Eissadon est assez longue et la descente finale vers la mer demande quelques précautions. L'escalade de l'Eperon ouest, n'est jamais difficile mais l'espacement de l’équipement peut demander de le compléter par des sangles et des coinceurs. Dans les partie les plus faciles il faut ouvrir l’œil pour trouver son chemin. Les partie difficiles sont bien équipées.

Matos :

rappel 2 x 50 m,

3 grandes sangles

friends : 4 de petits à moyens

quelques cablés,

8 dégaines, dont 2 rallongeables

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Cap Canaille:

 Ouvreur de bouse, les grés remplacent ici le calcaire des Calanques.  l'approche est ultra courte, les 2 rappels s’enchaînent rapidement et ils sont plein gaz. En moins d'une demi heure on est au pied de la falaise. La voie se faufile au meilleur de la paroi, et la dernière partie offre une escalade continue et dé-versante dans le 5B/C.

Matos :

rappel 2 x 50 m,

1 grandes sangles 

14 dégaines, dont 2 rallongeables

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Taghia

February 20, 2017

1/4
Please reload

Recent Posts

November 6, 2018

Please reload

Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic