Massif des Ecrins, marcher sur un glacier

May 19, 2016

 

Des montagnes des Écrins  éclatantes de beauté et des conditions pour pratiquer la haute montagne excellentes nous ont permis de passer de beaux moments face à la barre des Écrins.

Petit retour en image sur le stage neige et sécurité sur glacier.

 

Marcher sur un glacier :

Voici un résumé d'un travail fait il y a quelques années: 

Ou sinon un le lien http://extrabluesky.unblog.fr/2013/05/28/marcher-sur-un-glacier/

 

Le Matériel :

Piolet, crampons, casque, baudrier, corde de 50m, 5 m de cordelette (en 6mm), 2 broches à glace, 3 mousquetons à vis dont un directionnel, 2 grandes sangles avec mousqueton simple, 2 anneaux de cordelette, un tibloc et une poulie autobloquante de type mini traction.

Sur un glacier la distance d’encordement est de 15 m minimum. Lorsqu’ils sont deux les membres de la cordées gardent chacun une réserve de corde d’une quinzaine de mètres. C’est l’encordement en Z. La réserve de corde peut être rangée en oreille de cocker dans le sac à dos ou en anneau de buste. La corde est arrêtée au baudrier par un double nœud de 8 sur mousqueton directionnel ou deux mousquetons à vis.

Sur un glacier très tourmenté, pentu, en cas de grosse différence de poids entre les membres de la cordée ou en neige dure des nœuds seront ajoutés.

Entre les membres de la cordée la corde doit être toujours tendue et ne jamais prendre d’anneau à la main en progression sur un glacier.

Le sauvetage en crevasse :

Enrayer une chute en crevasse de l’un des membre de la corde n’est possible que si la corde a été gardée tendue et que la distance d’encordement est suffisante. C’est une manœuvre d’urgence. Une fois la chute stoppée l’alpiniste doit confectionner un amarrage solide à partir duquel il pourra mettre en place le mouflage.

L’arrêt et l’installation du corps mort:

Le choix du corps mort et la manières de le confectionner sont très importants, en fonction du type de neige :

 

 

 

 

 

La tête de mouflage :

En tête de mouflage, le plus efficace est d’installer une poulie autobloquante, la mini traction et la micro traction de Petzl sont très efficaces, il est aussi possible de faire ces manoeuvres avec des autobloquants en cordelette mais leur action est moins efficace.

Une fois le corps mort installé on transfère délicatement le poids de la victime sur l’amarrage, on libère alors sa réserve de corde.

Il faut alors : aménager la lèvre de la crevasse

Installer les autobloquants et la cordelette pour mettre en oeuvre le mouflage.

 

 

 

A lire ou à visionner aussi :

La vidéo de Nicolas Bonnet lors du stage Sécurité sur glacier en 2010: http://www.youtube.com/watch?v=lQXyWMGKYWc

Les test de résistance d’ancrage et de force de choc en pente de neige :http://www.youtube.com/watch?v=6cVMrTx8RAQ

La vidéo réalisée par l’ENSA qui explique bien les encordements et la progression sur glacier:http://www.youtube.com/watch?v=Qhw9AM7ahlA

Le livre qui résume et explique toutes les techniques de l’alpinisme, indispensable lorsque l’on veut devenir autonome : L’alpinisme, des premiers pas aux grandes ascensions

 

Please reload

Featured Posts

Taghia

February 20, 2017

1/4
Please reload

Recent Posts

November 6, 2018

Please reload

Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic